mercredi 4 avril 2007

Plantes à découvrir : les Chaenomeles,



Les cognassiers du japon que l’on appelle également " cognassiers à fleurs "sont des arbustes très accommodant, qui s'adaptent à tous les sols en situation ensoleillé ou à mi-ombre. Ils nous enchantent par leur floraison très précoce aux couleurs toniques.
Mais c’est sans doute cette floraison (trop) généreuse et trop pimpantes sur les formes les plus classiques roses ou rouge qui les a fait passé de mode. Leur association quasi systématique avec les forsythias, participe aujourd’hui au fait qu’ils sont boudés de nombreux jardiniers.

Les Chaenomeles mériteraient cependant d'être reconnu à leur juste valeur. Il en existe de merveilleux cultivars que l’on voit parfois apparaître dans les rayons des jardineries et les étals des pépiniéristes. Vous en trouverez ci dessous une liste des espèces et cultivars les plus souvent cité dans la littérature.

Il existe trois espèces et un hybride de cognassiers du Japon, arbustes caducs, voir petits arbres, la plupart du temps épineux. Ils comptent parmi les meilleurs arbustes de la fin de l'hiver, les fleurs aux couleurs éclatantes s'ouvrent sur le bois nu et durent plusieurs mois, jusqu'à la venue du jeune feuillage. Elles donnent ensuite des fruits aromatiques jaune vert, qui ressemblent un peu à des pommes. Les fruits des cognassier du Japon sont aussi comestibles une fois cuits. Ils sont utilisés de la même manière que le coing pour faire des gelées. On les mélange alors souvent à des poires et des pommes dont ils renforcent la saveur. Ils entrent aussi dans la composition de certaines liqueurs. A l'automne, l'arbuste prend un nouvel attrait avec son feuillage tout à fait remarquable, d'une jolie teinte dorée parfois carmin.

Chaenomeles cathayensis
grand arbuste érige -2.50m fortement épineux à très gros fruits allongés

Chaenomeles japonica

Rouges : 'Issai Red', 'Red Joy', ‘Ciao’ (très fructifère)
Oranges : 'Sargentii'
Rose : forme type
Blancs : 'Issai White' ( jaune-vert)


Chaenomeles speciosa

Rouges :
'Atrococcinea Plena' (double), 'Ballerina', 'Brilliant', 'Fire Dance', 'Rubra', 'Simonii', 'Spitfire'
Roses : 'Aurora', 'Eximia', 'Rosea Plena' (double), 'Umbilicata', Tortuosa’, 'Friesdorfer'
Saumons : 'Geisha Girl', 'Falconet Charlet' (tres double)
Blancs : 'Apple Blossom' (Moerloosii) (blanc et rose soutenue), 'Nivalis', 'Flocon Rose' (blanc et rosé), 'Yukigoten', 'Toyo-nishiki' (blanc, rose et rouge sur le même)


Chaenomeles x superba (hybride entre japonica et speciosa)
Rouges : 'Boule de Feu', 'Crimson and Gold', 'Elly Mossel', 'Etna', 'Fascination', 'Fire Dance', 'Hollandia', 'Knap Hill Scarlet', 'Nicoline', 'Rowallane', 'Texas Scarlet', Stanford red’, 'Vermillon', 'Vesuvius', ‘Red joy’
Oranges : 'Clementine', 'Coral Sea'
Roses : 'Pink Lady', 'Pink Trail'
Saumons : 'Cameo'(double)
Blanc : 'Jet Trail' , 'Kinshiden' (vert double)


Parmi tous ces cultivars, en voici une petite sélection que j’ai expérimenté dans mon jardin :

Chaenomeles japonica 'Issai White'
C’est un petit cognassier du japon au port trapu, pas plus de 80 cm de haut et qui s’étale progressivement. Ses fleurs sont petites, simples mais d’un lumineux jaune qui tire sur le vert. L’ensemble est très élégant. Nous avons pu en admirer un beau sujet d’une dizaine d’années chez Maurice Laurent lors de notre visite du 31 mars dernier.

Chaenomeles x superba 'Kinshiden'
Une merveille, sans doute le plus subtil. C’est un arbuste de moyen développement : 1m de haut pour 1,5 m de large qui possède de grandes fleurs vertes très doubles dont le centre est plus jaune

Chaenomeles speciosa 'Flocon Rose'
Le plus doux. C’est un arbuste au port beaucoup plus érigé, un peu à la façon de ‘Nivea’. Ses fleurs s’ouvrent blanches puis évoluent progressivement vers un rose tendre.
Cette évolution fait que l’on a sur la même plante à la fois des fleurs blanches et des fleurs roses.


Chaenomeles x superba 'Cameo'
C’est un arbuste de taille moyenne à peu près comme 'Kinshiden'. Par contre ses grandes fleurs doubles sont de couleur saumon avec le centre légèrement vert quand elles s’ouvrent. Ce cultivar est devenu un grand classique des jardineries depuis quelques années.

Anthony

Vos avis nous intéressent :

Au sujet des Chaenomeles,
j’ai 'Nivea' de couleur blanche qui ne se comporte pas très bien chez moi, mais planté dans un endroit très sec, il doit souffrir...
'Nicholine' assez bas que je trouve un peu agressif en couleur (son rouge je dois reconnaître attire l'oeil) .
Par contre je suis ravie de 'Cameo' qui a une fleur double rose pêche très doux, il n'est pas encombrant car il fait 1,50m au maximum, en plus ses fruits sont tout à fait particulier, ils ont la forme du fruit classique mais il a en plus des dépressions linéaires comme les courges.
Mais celui que je préfère est issu de semis, donc je ne donne pas le nom, il est petit, environ 1 m avec une fleur simple orange clair qui ne jure pas avec le feuillage et qui fructifie pas mal sans problème, il s'adapte à tout, je peux donner des fruits à l'automne.
Annie

Chaenomeles ...mes préférés :
Speciosa "apple blossom", blanc rosé,
x californica " enchantress", rose pur, vif et nacré
x superba cameo, double, pèche
Bien sûr, depuis que je l'ai découvert chez Maurice, je rêve de la magnifique variété à fleurs jaunes (' issai white') et de celle à fruits géants (cathayensis) !
Et, de l'époque où j'habitais Londres, je garde le souvenir des "japonica jellies"que confectionnait ma voisine avec les fruits d'un chaenomeles qui arrivés à maturité devenaient très parfumés et jaune d'or brillant. La gelée obtenue était d'un superbe orange éclatant avec un goût de mandarine et un parfum très balsamique. Cet arbuste fleurissait rouge vif foncé, restait bas et était fortement épineux (sans doute un "maulei" ?)
Yasmine

Aucun commentaire: